top of page

Quels sont les différents types d'aides à la communication ?



Il existe différentes aides alternatives ou augmentatives à la communication, pouvant servir à accompagner un enfant qui tarderait à entrer dans le langage ou qui présenterait un retard ou un trouble du langage.

Ces différents types d’aides ont pour but de favoriser la communication en augmentant les capacités de communication verbale de l'enfant ou en lui fournissant un moyen de communication alternatif.


La mimo gestualité : Les regards, les mimiques amplifiés et les gestes naturels sont le premier répertoire de communication des bébés.

Un bébé parvient précocement à imiter les mimiques (ex. tirer la langue) ou par son regard, à interpréter les 6 émotions fondamentales (la joie, la peur, la tristesse, la peur, la surprise, le dégoût). Jusqu’à 16 mois, un enfant communique à 80% par gestes et vocalisations associées. Ce n’est qu’à partir de 2 ans que la gestualité devient un système de communication secondaire.


Les comptines mimées / les « jeux de nourrice » / les « jeux de doigts »

Quand nous parlons de « comptines », il s’agit bien entendu de comptines chantées à voix naturelle par le parent ou par la personne de "référence". Bien entendu, les comptines sur écran (via un téléphone ou une tablette) ne sont pas adaptées à un enfant de moins de 3 ans.

Ces échanges chantés et ludiques ont lieu souvent lors d’une interaction privilégiée, dans une relation affective et complice entre l’adule et le jeune enfant.

Ex. de comptines :


Le mamanais / le parler nourrice / le L.A.E (Langage Adressé à l’Enfant) : C’est cette manière si instinctive et si naturelle avec laquelle l’adulte s’adresse à un jeune enfant. Les enfants y ont eux-mêmes recours entre eux ou lorsqu’ils parlent à leur poupée.

En voici les principales caractéristiques :

· Une voix mélodieuse

· Une hauteur de voix plus élevée que la voix de conversation

· Des phrases courtes

· Un débit de parole ralenti

· Des intonations marquées

· Un vocabulaire adapté à l’âge

· Des répétitions fréquentes

· L’usage de la reformulation

· Des mimiques et des gestes naturels

Cette posture permet d’étayer le langage du jeune enfant naturellement, en captant son attention et en instaurant des tours de parole pleinement adaptés à son âge.


Baby signes / Signes avec bébé : Voici un programme d’aide à la communication à partir de 8 mois, qui propose un répertoire de signes utiles dans la vie quotidienne, permettant de lever précocement des frustrations de communication. Ces signes sont souvent utilisés dans les milieux Petite Enfance (par. en crèche) et transmis aux parents par les professionnel(le)s qui les utilisent.


La LSF (Langue des Signes Française) : Langue à part entière avec sa propre syntaxe, la LSF est souvent utilisées par les personnes présentant une déficience auditive sévère ou profonde et par leur entourage.


Le Français signé : Il s'agit d'un code de communication qui utilise les signes de la LSF sur la syntaxe française tout en oralisant et en complétant éventuellement la syntaxe par le LPC (Langage Parlé Complété). L’utilisation de signes devient caduque au fur et à mesure que l’enfant acquiert le langage.


Les rythmes phonétiques

· La méthode verbo tonale

· La Dynamique naturelle de la parole

· Les gestes Borel-Maisonny (utiles pour l’acquisition de la lecture)


Les pictogrammes et/ou signes

Les pictogrammes aident l’enfant à se représenter la structure syntaxique du langage oral et peuvent être utilisés avec un enfant présentant un trouble du langage ou un déficit de la communication.

· Makaton

· Bliss

· Pecs


Et pour finir, toutes les initiatives portées par l’enfant lui-même (jeux, idées, paroles…) sont à considérer comme un trésor sur lequel s’appuyer pour communiquer dans la joie et le partage !


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page