top of page

Gazouillis, jasis, quels drôles de sons !

Dernière mise à jour : 5 juil. 2023


L’acquisition du langage est un des accomplissements les plus remarquables de la petite enfance.

Lorsque le bébé vient au monde, il est capable d’entendre et de reconnaître les sons de toutes les langues du monde. Quelle faculté inouïe ! Le bébé a donc la perception universelle des sons de la parole. Une autre particularité du nourrisson est l’emplacement de son larynx, situé plus haut que celui d’un adulte. Au fil des mois, il va descendre pour prendre sa place définitive. Enfin, la langue volumineuse et peu mobile influe aussi sur les premières émissions vocales. Ces caractéristiques physiologiques propres au tout-petit provoquent des sons étranges lorsque bébé commence à vocaliser, les sons ont l’air « engorgé », comme s’ils venaient du fond de la gorge…

Au tout début, on ne parle pas de langage car les sons s’apparentent plus à des cris et à des bruits. En, effet, les premiers mois, le nourrisson s'exprime par des pleurs, des vocalisations composées de cris et de sons végétatifs (raclements, soupirs, bâillements). Les parents apprennent très tôt à décrypter les variations du pleur (le pleur de faim, celui du sommeil, le pleur strident lié à la douleur) pour y répondre de manière adaptée. De plus, l'intensité du regard, du toucher et des échanges "d’œil à œil" avec l’entourage, s'inscrivent dans un véritable "dialogue" qui précède la parole. Dès la troisième semaine, le bébé parvient à feindre des cris. Ses appels ne sont pas motivés par un besoin, ils sont destinés uniquement à faire venir quelqu’un. Quel coquin ! Il faut dire que son envie d’entrer en interaction est grande… Le parent interprète généralement de manière très juste ces cris de comédie et constate que bébé utilise déjà très bien la fonction de communication. Le sourire appelé « sourire réponse » (en réponse à une sollicitation de l’entourage) est le premier indice de communication sociale relevé par les parents. Il est un stimulus puissant qui incite parents et bébé à vivre des interactions. Ce sourire peut émerger précocement vers 1 mois et demi ou, plus généralement, vers 3 mois. Quant au fou-rire, il apparaitra vers 6 mois et garantira de beaux moments de joie. Des "non-cris" s'ajoutent à ces interactions précoces, dans des fréquences basses, du fait de la position haute du larynx. Ces non cris n'ont pas de visée de communication et peuvent surprendre les parents. Du fait de leur côté imprévisible, ils sont à interpréter comme un lâcher d’expiration non maitrisée.

A partir de 2 mois; le tout petit s’initie au jasis, aux roucoulements, aux gazouillis car il commence à mieux utiliser son expiration ; les sons deviennent pleinement résonnants dans sa bouche.

Une étape importante entre 3 et 6 mois, sera l’émission de vocalises quand l’enfant manipule ses jouets (et notamment un hochet) ou quand il nous répond. La vocalise tire son nom du latin (vocali = voyelle). Il suffit de tendre l’oreille pour repérer la première vocalise de bébé, souvent un beau /A…/.

A partir de 4 mois, les épisodes de communication entre le bébé et son entourage s'allongent. Les interactions sont souvent en face à face, sous forme de dialogue vocal. Ce sont les premiers tours de parole de la communication pré linguistique. Tout se passe comme si le bébé interprétait l'arrêt du débit vocal de sa mère comme le signe du moment où sa propre vocalise peut s'insérer !



Bienvenue dans cette vidéo "Comment reconnaître les premiers sons de bébé ? "

Le larynx tout petit a des caractéristiques spécifiques qui rendent les premiers soins de bébé inimitables. Lorsque vous parlez avec bébé, quel type de sons pouvez vous entendre ?

Évidemment, les premiers mois sont un joyeux mélange de pleurs, de cris, de soupirs et de bâillement. Mais très vite, grâce à votre sollicitation et à vos échanges d'œil à l'œil, bébé découvre qu'en bougeant sa bouche et en laissant aller sa respiration, il peut émettre des sons.

Il commence à mieux maîtriser son expiration et ainsi, il prend plaisir à faire résonner des sons dans sa bouche.

Selon les bébés, ces premiers jasis ou gazouillis émergent entre 2 et 4 mois.

Bébé adore s'essayer à de nouvelles vocalisations et notamment quand vers 3 mois, il joue avec un hochet qu'il tourne et retourne sans cesse dans ses mains.

Ce moment de plaisir donne souvent lieu à un soupir de satisfaction et parfois à une belle vocalise.


Encore un nouveau terme, la vocalise ! Elle est très facile à identifier entre 4 et 7 mois.

Il s'agit d'une belle voyelle. La vocalise de prédilection des bébés français, est le A et parfois le E, donnant lieu à l'enchaînement bien connu, un AREUH !

Cette vocalise, doit vous faire réagir.

Je vous invite à la répéter.

"A, oui tu dis A. AREUH ! "

De manière à ce que bébé ait envie de la reproduire et continue sa découverte du langage.


J'espère que cette "Comment reconnaître les premiers sons de bébé ? "vous a éclairé alors à vous de jouer, tendez l'oreille !



25 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page