top of page

Comment communiquer avec un nourrisson ?

Dernière mise à jour : 20 juin



L’interaction précoce (entre 0 et 3 mois) fait référence aux échanges qui se jouent entre la figure maternelle / paternelle et le jeune bébé qui vient au monde.

Elle repose sur un processus qualifié de « bidirectionnel » (il fonctionne dans les 2 sens - entre l’adulte et l’enfant), sous forme de spirale interactionnelle. En effet, l’écoute du tout-petit n’est pas passive ; le bébé est à l’origine d’ajustements auprès de son entourage. L’interaction repose donc sur un phénomène « dynamique » entre le bébé et le père / la mère, où chacun agit et réagit dans la continuité de l’échange et au fil du développement.

Communiquer avec un nourrisson dès le plus jeune âge, c’est possible !

Différents types d’interactions s’observent et coexistent dès la venue au monde de bébé: Les interactions comportementales (visuelles, corporelles et vocales), ainsi que les interactions affectives.

D’intenses moments de communication sont possibles dès les premières heures de vie. Dès la naissance, le bébé va concentrer son intérêt visuel sur le haut du visage de son interlocuteur, principalement les yeux et leurs mimiques. Les études montrent que le nourrisson est extrêmement sensible au haut de notre visage, ainsi qu’à nos intonations montantes ou descendantes dès les premières semaines de vie. La recherche met aussi en évidence que le tout petit s’intéresse dès 2 mois aux figures vivantes, qu’il préfère aux images figées ou aux plantes. Il focalise jusqu’à 3 mois davantage sur nos expressions faciales plutôt que sur nos gestes.

Quelles sont les interactions possibles ?

Les échanges visuels précoces, appelés « échanges d’œil à œil », sont les prémices des premiers dialogues entre le bébé et son entourage. D’authentiques conversations sont donc possibles dès les premiers instants de vie, selon le pédiatre Christian Peyrat, qui s’est grandement intéressé aux interactions précoces entre le parent et le nouveau-né. Au cours des échanges en face à face, mère et bébé se perçoivent comme partenaires de dialogue et partagent ainsi une ouverture à l’esprit de l’autre. La dyade mère-enfant explore ainsi des formes expressives particulières : une intonation peu fréquente, un rythme ou un son nouveau, un geste ou une mimique. A travers cette modulation, la mère semble introduire le juste degré de nouveauté dans un contexte familier et répétitif qui vient sécuriser l’enfant. Ce faisant, elle encourage son bébé à s'ouvrir de plus en plus au monde, à un rythme jugé « adéquat » pour chacun.

Les premières interactions visuelles sont également soutenues par des interactions vocales, que John Bowlby, psychiatre et psychanalyste anglais définit comme un « cordon ombilical acoustique », participant à l’attachement. Le parent va parler avec le tout-petit en utilisant des vocalisations, il va reprendre les premières vocalises de bébé, les reformuler, ce qui lui donnera envie de les répéter.

Pour finir, les interactions corporelles caractérisées par le handling (la manière de manipuler physiquement bébé) et le holding (la manière de le porter) participent également aux interactions précoces.

Les interactions précoces sont essentielles La qualité des interactions précoces joue un rôle essentiel dans le développement cognitif, social et affectif de l’enfant. Cette qualité s’illustre dans la réciprocité des échanges. En effet, la dyade mère-enfant se caractérise par des ajustements réciproques dans l’interaction, la mère adapte sa réponse aux expressions émotionnelles de l’enfant.

L’accordage affectif entre les 2 protagonistes joue aussi un rôle crucial dans la qualité de l’interaction, tout comme l’importante sensibilité maternelle. La mère une grande faculté à repérer les signaux de l’enfant, à les interpréter et à y répondre rapidement, de manière appropriée. La sécurité liée au sentiment d’attachement trouve ainsi son origine dans la qualité des interactions sociales précoces entre la mère et le nourrisson.


Bienvenue dans cette vidéo "Comment communiquer avec bébé dès votre retour à la maison ?"

Ça y est, vous voici enfin de retour à la maison avec bébé. Vous allez voir que d'intenses moments de communication sont possibles avec votre enfant dès les premiers jours, aussi bien par la voix, que par le toucher. Certes, bébé est tout petit. Mais il est déjà à considérer comme une personne à part entière.

Les premiers mois, bébé va principalement porter son attention sur votre visage, vos mimiques et votre intonation, lors de vos interactions privilégiées.

Ces interactions précoces ou échanges d'œil à œil peuvent avoir lieu lors des moments d'éveil, lors des temps de routine ou simplement dans vos bras.

Je vous invite à vraiment prendre le temps de parler avec votre bébé par d'authentiques conversations. Voici quelques pistes pour bien communiquer avec votre bébé.

  • Mettez-vous au calme en étant face à face, votre visage assez proche du sien

  • Attirez son attention en étant face à son regard.

  • Offrez-lui votre plus beau sourire.

  • Et faites un peu le clown en jouant avec vos mimiques.

  • Appelez votre bébé et regardez-le en souriant.

  • "Manon"

  • Hochez la tête régulièrement en disant un "oui" empathique.

  • "Oui".

  • Dites-lui coucou.

  • "Coucou Manon".

  • Faites un "oui" de la tête et laissez bébé réagir.

  • Soyez à l'aise dans le silence, attendez sa réponse.


Intuitivement, vous saurez lire dans son regard son émotion.

Bien souvent, vous entendrez des premiers petits sons. Et au fil des semaines, un sourire - réponse, vous remplira de joie. Nous venons de voir ensemble "Comment communiquer avec bébé dès votre retour à la maison". Après ces conseils, à vous de jouer !


Bienvenue dans cette vidéo "Comment favoriser une interaction langagière ? "

À l'heure des technologies, nous sommes tous rivés sur nos écrans, nos téléphones, nos tablettes, au risque d'en oublier l'essentiel : cultiver un moment d'interaction privilégiée avec bébé.

L'enfant n'est pas à considérer comme un apprenti, mais plutôt comme un compagnon de conversation. L'interaction langagière a un rôle crucial en termes d'éveil langagier.

En ayant un contact chaleureux, votre visage près du sien, la situation est optimale. Il est donc primordial de converser avec l'enfant dès sa naissance, en respectant les tours de parole et les silences. Eh oui, il faut bien laisser le temps à la parole de bébé d'émerger.

Des études ont montré que les sons émis par bébé qui ne seraient pas repris par son entourage seraient abandonnés. À l'inverse, l'encouragement par le parent des vocalises booste le nombre de ces dernières. Alors, soyez à l'écoute !

Le temps des routines, le bain, le changer sont des moments très attendus par le bébé puisqu'il vous a pour lui tout seul. Il suffit d'amener dans ces moments privilégiés, de l'écoute, du jeu, du dialogue.

Tout est langage ! L'environnement à observer, les personnes, les objets qui vous entourent, amusez-vous à des jeux de "coucou"à faire des "guili-guili". Proposez lui des hochets sonores, expliquez-lui les bruits environnants.


Il s'agit de partager votre enthousiasme lors de l'échange. Riez avec bébé, chantez-lui des berceuses et des comptines. Je vous invite également à faire des commentaires positifs.

Le sourire, l'intérêt sincère et l'encouragement portés à l'enfant le rendront plus disposé à apprendre à parler.

J'espère que cette vidéo "Comment favoriser une interaction langagière ? "vous a donné des pistes. Alors, à vous de jouer !


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page