top of page

Dois-je faire répéter mon enfant ?

Dernière mise à jour : 5 juil. 2023

Une parole claire, cela prend du temps... Vers 2 ans et demi, le jargon (la parole inintelligible) communément appelé le charabias peut être encore prédominant. Il est rare à cet âge qu'un enfant parle déjà comme un livre.

De plus, certains sons de la langue française vont mettre plus de temps pour émerger (le /L/, le /R/, le / J/...) donc pas de panique...

Nous allons voir ensemble comment réagir comment votre enfant se trompe.


Vers 3 ans et demi - 4 ans, il arrive que votre enfant écorche encore des mots. "LE CRAIN" au lieu du "Train", le "PESTACLE" au lieu du "Spectacle".

Bien souvent, nous centrons alors notre attention sur la forme et non sur le fond de son message, et nous voilà avec une envie irrépressible de le reprendre... : "Ce n’est pas CROCRO DILE, c’est croCOdile. Répète après moi, "cro-CO-dile".

Vous vous intérrogez surement sur cette pratique, vous vous demandez si cette attitude est la plus adaptée ? L'embêtant c'est que ses erreurs de langage sont assez présentes, donc vous voilà à la reprendre très régulièrement...

Malheureusement, souligner l'erreur de votre enfant peut le dévaloriser et cela risque d'inhiber progressivement son envie de prendre la parole et entacher l'estime qu'il a de lui / d'elle.

Figurez-vous que jusqu'à 4 ans, l'enfant n'a pas encore toutes ses possibilités articulatoires. Quand il prononce un mot, il est persuadé de bien le dire, même si vous vous entendez la "peintu" et non la "peintuRE"... Si vous le reprenez en disant que cela n'est pas "correct", il risque de ne pas comprendre et de s'énerver à vous répéter X fois le même mot.

Enfin, avoir des exigences trop importantes en terme d'articulation peut parfois mener au bégayage, car la pression sur les épaules de votre boutchou peut peser trop lourd..


Alors, comment pouvez vous l'accompagner alors vers la belle parole ?

Comme bien souvent, la reformulation est votre meilleure alliée.

  • Si votre enfant, vous dit le "PESTACLE", vous lui répondrez avec un hochement de tête empathique et en articulant bien : « Oui… le Spectacle », vous mettrez ainsi en évidence le son manquant ou transformé (ici le S).

  • S'il dit la "peintu", vous lui répondrez avec un hochement de tête empathique et en articulant bien : « Oui… la peintuRE".


Bienvenue dans cette vidéo dois-je faire répéter mon enfant ?

Vers 3 ans et demi, 4 ans, il arrive que votre enfant écorche encore quelques mots, le craint au lieu du train, le Pestacle, au lieu du spectacle. Mais non, ce n'est pas "croCROdile, c'est croCOdile, répète après moi, CRO CO DILE ! "

Inutile de le faire répéter car malgré toute sa bonne volonté, s'il prononce le mot comme cela, c'est qu'il n'a pas encore trouvé en lui-même comment faire autrement. Je vous déconseille donc de vous entêter à reprendre son articulation à cet âge. Pourquoi ? Car votre enfant peut perdre confiance en lui si vous lui soulignez régulièrement son erreur. En effet, à force de lui envoyer un feedback négatif, il va interpréter que sa parole n'est pas conforme à vos attentes. Cela lui met donc un stress inutile sur ses épaules. Une trop grande exigence éducative en terme de parole peut amener l'enfant à bégayer.

Comment faire alors ? Eh bien, comme bien souvent, la reformulation est votre meilleur allié. Si votre enfant vous dit le pestacle, vous lui direz avec un hochement de tête empathique, en articulant bien "Oui, le spectacle". En parallèle, je vous invite à pratiquer régulièrement avec votre enfant "La gym de la bouche" afin de l'aider à avoir une langue, des lèvres et des joues plus musclés. Cette gym de la bouche, disponible sur loulilou.fr, va favoriser une bonne articulation et rendre votre enfant acteur de ce qui se passe dans sa bouche.

Si malgré cela, un son précis, par exemple le /J/, n'était pas acquis à 4 ans et qu'il se trouvait systématiquement remplacé par un autre son, il faudrait alors faire un bilan orthophonique. Quelques séances pourront suffire à libérer l'enfant de cette difficulté articulatoire. J'espère que cette vidéo doit faire répéter mon enfant vous a donné des pistes, alors à vous de jouer !

A partir de 2 ans et demi - 3 ans, vous pouvez aussi pratiquer avec votre enfant la "Gym de la Bouche" crée par Loulilou est mise en images par l'illustratrice Bougribouillons, afin de muscler sa sphère buccale et linguale afin de favoriser son articulation.

Enfin, si malgré tout au fil des mois, ses difficultés persistaient et qu'il ne parvenait pas du tout à reproduire un son, vous pouvez demander avis auprès d'une orthophoniste. Parfois, l'enfant a juste besoin d'un petit coup de pouce pour trouver le lieu articulatoire et la manière de produire le son.

Mais dans l'absolu, rien de grave, cela s'apprend. Il est important de viser une entrée au CP avec une parole "claire" (sans difficulté articulatoire), de manière à lui éviter des confusions de sons.



bottom of page